Quand la réflexion engage l’action

Institut de formation et d’expertise à destination des élus
au Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)
et au Comité d’entreprise (CE)

Quelles conséquences sur les conditions de travail ?

Depuis une vingtaine d’années, les organisations au sein des entreprises subissent de multiples changements : réorganisations, restructurations ou encore revitalisations. Toute transformation qui touche à l’une des dimensions de l’organisation est considérée comme un changement organisationnel. Les différentes dimensions de l’organisation étant la structure, la culture d’entreprise, les personnes, les systèmes techniques, d’information, de gestion, etc.

 

Pourquoi ces nouveaux modèles d’organisations du travail émergent-ils ? Comment impactent-ils les conditions de travail et le travail réel des salariés ?

 

La globalisation de l’économie ainsi que la mondialisation des marchés ont accentué la pression exercée sur les entreprises, ce qui les contraint à s’adapter sans cesse pour rester compétitives. De ce fait, elles opèrent des changements organisationnels qui impliquent souvent une adaptation des salariés. Les nouvelles technologies contribuent également à l’accélération des changements que subissent les entreprises. Ces changements affectent les fonctions de conception, de recherche et de développement.

 

L’informatisation a commencé par s’adapter aux structures de l’organisation déjà mises en place, avant de les transformer en profondeur : évolution des postes de travail, transformation de la structure de l’emploi et des qualifications demandées.

 

L’économie et l’informatisation sont les deux principaux facteurs responsables des changements de l’organisation du travail au sein des entreprises ces vingt dernières années.

 

En effet, ces entreprises ont pour la plupart adopté une nouvelle organisation pour s’adapter aux activités et innovations des concurrents, aux changements économiques nationaux et mondiaux, aux faibles performances accomplies, à la délocalisation de leurs usines et filiales, au développement technologique des nouveaux matériaux, aux innovations de processus de fabrication, ou encore à une nouvelle législation à appliquer.

 

Dans cette étude, les nouveaux modèles d’organisation sont définis, en termes de déterminants, de caractéristiques et de contexte d’apparition. Nous abordons leur impact sur les conditions de travail et le travail réel des salariés. La dernière partie de cette étude est consacrée aux changements organisationnels. En effet, nous nous concentrons sur la manière d’accompagner le changement lors de la mise en place d’une nouvelle forme d’organisation dans une entreprise, de manière à ce qu’elle s’inscrive également dans une démarche d’amélioration des conditions de travail.
Nous voyons comment réaliser le passage à un nouveau mode d’organisation dans les meilleures conditions possibles, et surtout, comment améliorer les conditions de travail déjà mises en place.

 

Cliquez ici pour lire l'intégralité de l'étude

Conditions de travail