Quand la réflexion engage l’action

Institut de formation et d’expertise à destination des élus
au Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT)
et au Comité d’entreprise (CE)

L’activité pharmaceutique en France est fortement internationalisée et concentrée sur 370 firmes multinationales, dont 290 sous contrôle étranger. En 2012, elles exportent pour 41,4 milliards d’euros de biens et services et importent pour 38,8 milliards, dégageant ainsi un excédent commercial de près de 3 milliards. Elles perçoivent un montant proche de revenus en provenance de leurs filiales à l’étranger. Les firmes sous contrôle français dégagent un solde commercial largement excédentaire en biens comme en services, à la différence des firmes sous contrôle étranger. Au-delà du clivage selon la nationalité, trois modèles économiques différents caractérisent ces firmes multinationales. Un quart d’entre elles produisent en France à partir de leurs filiales industrielles pour fournir l’ensemble des marchés mondiaux. Elles regroupent notamment les plus gros acteurs nationaux. Un autre quart rassemble des filiales industrielles et commerciales, le plus souvent étrangères. Elles produisent sur le territoire national tout en jouant un rôle majeur dans les échanges de biens, à l’importation comme à l’exportation.

 

Le document est disponible à l'adresse suivante.

Économie